Mot du président : la 6e édition en 2019

Publié le: 10 mai 2018

Parfois, il faut savoir s’arrêter pour mieux repartir et pour se rendre encore plus loin.

Au tout début, on était quelques passionnés de gastronomie et de bière qui voulaient créer quelque chose de différent : un organisme avec pour mission de promouvoir la bière et la gastronomie des Cantons-de-l’Est. Pour ce faire, on organise à chaque année le Dégustabière, un grand rassemblement annuel au sous-sol de la Cathédrale Saint-Michel à Sherbrooke où l’on déguste des accords entre les bières québécoises et les produits du terroir. Le 5e Dégustabière avait d’ailleurs été un grand succès rempli de nouveautés qui ont fait jaser.

Après cinq ans, l’équipe a beaucoup évolué. Puisque l’organisme ET l’évènement sont gérés et organisés sur une base entièrement bénévole, il est normal que certaines personnes quittent après quelques années, au profit de sang neuf apportant, lui aussi, de nouvelles idées.

Récemment, le Conseil d’administration, duquel je suis le président, a décidé de repousser la 6e édition à l’année prochaine, soit en 2019. Sachant très bien que nous provoquerions des déceptions, tant chez nos fidèles visiteurs qu’auprès de notre grande communauté de gens qui s’impliquent depuis longtemps et rendent possible tout ce qu’on fait, je voulais prendre le temps de vous expliquer notre décision. Elle n’a pas été facile à prendre, mais nous croyons de tout coeur que c’est pour le bien de l’organisme, surtout à long terme.

Depuis le tout début, nous redoublons d’effort pour organiser un évènement écoresponsable qui pense à toutes ses actions; un évènement qui respecte et récompense ses bénévoles pour leur donner un sentiment d’appartenance; qui fait tout ce qu’il peut pour livrer une expérience de qualité tant aux visiteurs qu’aux exposants; qui met plusieurs mois à coordonner brasseurs et chefs pour créer une expérience culinaire — celle de l’Accord — unique au Québec; qui met du temps à sensibiliser les gens à la consommation responsable; et j’en passe.

On a voulu créer un évènement de qualité et on a passé 5 ans à le polir, à l’adapter, pour enfin trouver une formule qui nous représente et qui nous différencie. Sauf qu’à travers les périodes de financement parfois plus difficile, les mois plus stressant où on espère tout vendre nos billets pour rendre l’évènement rentable, le travail à faire entre la fin de l’évènement et le début de la nouvelle équipe (bilan, remerciements, organiser l’Assemblée générale annuelle, recrutement, etc.), on s’est un peu fatigué. On a réalisé qu’on ne voulait pas se rendre qu’à la 6e édition; on veut se rendre à la 10e, à la 20e édition…et plus encore!

Pour y arriver, on a besoin de reporter l’évènement d’une année, soit à l’automne 2019. On ne se la coulera pas douce, bien au contraire! Nous concentrerons nos énergies envers notre communauté. On profitera de cette pause pour recruter de nouveaux membres, pour trouver des façons pour mieux se financer et on continuera à faire vivre le nom, la philosophie de Dégustabière par de petits évènements ici et là au courant de l’année.

On ne voyait pas d’autre façon de faire. On veut se respecter. On veut conserver le plaisir de faire cet évènement et on prendre le temps de rassembler les gens, de rencontrer ceux qui ont des idées et ceux qui désirent s’impliquer. Tout ça pour se redonner un second souffle et mettre en place une structure organisationnelle qui va permettre à Dégustabière, un jour, de célèbrer sa 20e édition.

C’est pourquoi l’année 2018 en sera une de rencontres, sous forme de 5 à 7, de recrutement pour trouver les perles rares qui voudront s’investir dans notre organisme, de sorties pour rassembler la communauté de bénévoles qui se sont donnés à chaque année, et d’activités de financement pour faire triper vos papilles à quelques occasions, comme nous l’avons fait au Festival des Traditions du Monde de Sherbrooke l’été dernier.

J’espère que tu vas nous suivre et je suis confiant que tu ne nous oublieras pas.

Santé, amateur, amatrice de bière!


Partager


Retour aux nouvelles
inscrire à l'infolettre pour ne pas manquer la mise en vente des billets